En direct du premier colloque sino français du tourisme rural à Ningbo en Chiné

Written by Administrateur. Posted in Divers

  Luc Mazuel 19.06.2014 Comme dans de nombreux domaines, le géant chinois aborde le tourisme rural avec ambition, démesure et planification Le paradoxe est que l’on semble conscient dans les interventions de la nécessité de prévenir les problèmes environnementaux, éthiques… Les projets présentés sont à la démesure des réalisations des grandes villes tentaculaires avec des complexes touristiques n’ayant rien à envier aux stations balnéaires bétonnées . Il convient cependant de souligner que dans un tel pays avec une population si nombreuse et une conquête effrénée des villes sur les campagnes on n’échappe difficilement à la nécessité d’accueillir en un même site et même moment des foules de visiteurs en particulier nationaux et l’on a parle de véritables banlieues de loisirs autour des grands centres dans lesquels on vient chercher l’illusion d’une campagne disparue, une nostalgie forte chez les chinois. On voit aussi à quel point nos destinations ont une carte a jouer vis à vis de ces clientèles émergentes. Cependant ils abordent les pratiques touristiques de façon très différente des européens. Un intervenant relève la quasi absence de pratiques d’hébergement de plein air. On recherche des hôtels ou des ensembles immobiliers neufs et très stéréotypés et les quelques exemples très intéressants d’eco tourisme ou de pratiques culturelles ou encore d hébergements alternatifs font figure d’exception et de tentatives expérimentales par exemple à l’échelle de quelques minorités nationales. Une certaine folklorisation est visible dans les exemples présentes (Costumes, danses…). Dans tous les cas détaillés on voit poindre la menace de l’expansion urbaine, ou d’une forme d’artificialisation comme celle que nous avons pu connaître en Europe il y a quelques décennies. Le croisement des investissements publics et la planification avec ceux du privé donne un envol impressionnant à des projets champignons dans diverses provinces mais surtout dans celles des grands centres urbains pour répondre à une demande intérieure qui s’amplifie Comme en occident les intervenants s’interrogent sur les décalages rapides entre tradition et modernité, préservation et aménagements… Et quelques uns s’inspirent déjà de nos pratiques éprouvées tels gîtes, labels, produits de terroir, marques territoriales mais il s’agit là d’une longue marche… Gageons que les chinois, conscients des excès du développement économique et urbanistique, réagissent avec autant de puissance et de moyens pour permettre l’émergence de produits plus en correspondance avec une approche durable. imagechineluc   Le RESORT à la chinoise… image

Rétrolien depuis votre site.

Pour suivre notre actualité, cliquez ici